70.3 Western Sydney : le CR

Voilà , de l'autre côté de la planète , ici à Sydney , c'est le début de l'été et se deroulait l'Half IronMan Western Sydney . Comme d'habitude , 1900m de nat , 90km en vélo et 21km à pied . Je suis arrivé mercredi et j'ai eu du mal à récupérer des 22h de vol entrecoupées de 5h d'escale à Pékin . Mais ce dimanche, ça va mieux . J'ai plus mal aux jambes ... On va pouvoir en découdre avec les 28 pros engagés ( 4 absents je crois ) et 1200 concurrents. 

Nous voici le dimanche start à 6h pile du matin dans une eau à 25,5 degrés. ( donc sans combi ) Je prends un mauvais départ et déjà 2 groupes se forment. Je suis dans le 2ème . On est 5 . On prend des relais mais impossible de revenir . 

On se fera même revoir par les 1ères Pro féminines dans les derniers mètres . Je sors dernier du groupe . Ça ne sert plus à rien de s'exciter pour gagner 3secondes . Je sors en 30'10. 19ème . ( apparement , 2100m au compteur au lieu des 1900m annoncés ) Si c'est le cas je suis satisfait car ça ferait un 27'45 environ pour 1900m ( mon record sans combi ) 

bref revenons à nos vélos . J'ai pris l'option roue pleine Corima avec mon BMC . Bingo . Idéal pour le parcours plat , et les jambes sont là. Je reprends mes copains de natation plus un ou 2 qui ont sauté de devant . On se retrouve 12 gars devant  groupés et 7 gars derrière groupés.  Le terrain plat et le drafting plus ou moins limite et le niveau quasi équivalent . Impossible de se défaire du groupe .... Rrrrr...  J'attaquerais lors des 2 passages de la bosselette ( 300m a 5% ) mais ça revient toujours . Il me reste 2 options . Soit emmener tout le monde à bloc en espérant les mettre en sur régime ( et moi de même ) soit gérer mes 30derniers kilo en vélo et rester dans le groupe en attendant la course à pied . J'essaie donc la 2ème option pour changer . On pose donc les vélos pour la 13eme place . ( moi en 2h14 - 2ème meilleur tps perso ) . 

Je fais une transition de feu . Je pars avec une dizaine de secondes d'avance sur mon poursuivant . Je suis donc 13eme et les jambes sont fraîches . Au top !!! Je m'élance tambours battant repris par Ryan Waddington... Je reste à son contact . J'ai l'impression que ça va vite mais la montre dit que non. Bon je crois la montre ( l'attitude interrogative ?? Yen a pas en triathlon ) . Au 5eme kilo , je suis obligé de laisser filer le soldat Ryan ( il finira 10eme en 1h14 au semi ) . Moi j'essaie de gérer mais maintenant que j'ai cramé mes cartouches ( mes jambes ) sur 5km ( 3'15/km. ) il en reste 16... Je gère encore un peu pendant 10km (4'/km. ) ( la montre me dit que j'ai accéléré :-( euh non. !!!  ) c'est bon Jerome tu as raison ;-) ) 

les 6 derniers km ? L'enfer . La traversée du désert . Obligé de marcher lors d'un ravito et 2 Triathlètes qui passent  . Merci les gars pour la tape sur les fesses ;-) Je finis 16eme en 1h29 au semi. ( en explosant , dommage j'avais moyen de battre mon record au semi ) mais ça n'aurait changé qu'une place . Tout ( enfin presque ) s'étant joué en natation . 

Car il vaut mieux être dernier du 1er groupe que 1er du 2ème . ( à méditer cet hiver ). Mais il vaut encore mieux être 1er du 1er groupe of course

Niveau comptable , ça ne fait que 20pts au ProRanking. Ça paye pas ;-) 

niveau sensation : peut être mes meilleurs sensations en triathlon , mais les autres étaient plus fort ( surtout en nat , au boulot en rentrant ) 

niveau course : jolie course ( joli bassin , n'en déplaisent au Neo Calédoniens présent ;-) ils sont trop gâtés dans les îles ) 

velo un peu plat ( dommage au pied des Blues Mountain ) parcours CAP un peu monotone et peu de spectateurs ( quand tu es confiné dans un parc , seul amis et familles sont présent ) mais course agréable . 

Mais que c'est bien l'Australie où tout est mis en œuvre pour les sportifs . Impressionnant . Et les Australiens sont super sympa. Merci Glen . 

Pour ma part , je finirais mon périple Australien sur le 70.3 de Ballarat dans 15jours ( j'espère un peu plus vallonné et un peu moins long en natation .... ) mais comme le dirait Eric Monnet  si j'étais un vrai triathlète 'complet ' je n'aurais pas de soucis quelle que soit la configuration du parcours .... Mais j'y travaille , un jour je sortirais devant de l'eau .... Wait train and See and Train again 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau